Formulaire de recherche

Les jeunes doutent

45 %

C'est le pourcentage de jeunes de la tranche 18-24 ans qui ont pleinement confiance dans les génériques. 

Ils sont en effet un peu moins de 1 sur 2 à attribuer une note comprise entre 8 et 10 (sur une échelle de 1 à 10) aux médicaments génériques, d'après un sondage OpinionWay/Odoxa pour le Gemme (Générique même médicament) mené en ligne mi-février auprès d'un échantillon représentatif de la population française. Ce pour­cen­tage de forte confiance s'élève à 69 % chez les 65 ans et plus et, au glo­bal, à 61 % sur l'en­semble des son­dés de tous âges. La relative méfiance des jeunes en­vers les gé­né­riques s'ex­plique, se­lon Na­dia Au­za­neau, di­rec­trice gé­né­rale d'Opi­nion­Way, par « leur très forte as­pi­ra­tion envers la na­tu­ra­lité qui a des consé­quences sur l'image du mé­di­ca­ment en gé­né­ral ». L'as­so­cia­tion d'in­dus­triels gé­né­ri­queurs a, en revanche, de quoi se ré­jouir de la forte confiance ac­cor­dée aux gé­né­riques par les patients les plus âgés, ce qui n'a pas for­cé­ment tou­jours été le cas de­puis que le droit de sub­sti­tu­tion pour les pharmaciens a été introduit en 1999.

Par Hélène Bry

1 Avril 2022

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés