Formulaire de recherche

Revalorisation des rémunérations pour les autotests enfants

L'autotest pour enfants du laboratoire AAZ peut à présent être vendu 5,20 euros.

© adobestock_ilshat

C'était une demande de la FSPF et elle vient d'être entérinée par un arrêté en date du 20 avril : le prix limite de vente des tests ou autotests destinés à une utilisation chez les moins de 12 ans passe de 4,10 à 5,20 euros, et leur prix d'achat maximum de 3,70 à 4 euros, étant entendu que cette évolution tarifaire ne concerne pas les autotests classiques. Actuellement, le marché ne comprend qu'une seule référence spécifiquement développée pour une utilisation pédiatrique : il s'agit du Covid-Viro All In proposé par le laboratoire AAZ. Selon la FSPF, son prix d'achat devrait être maintenu à 3,70 euros, dégageant une marge de 1,50 euro pour le pharmacien.

Un geste des pouvoirs publics

Pour Philippe Besset, « même si ce geste des pouvoirs publics n'est pas spectaculaire, il fait suite à l'effet qu'a eu sur la profession la baisse des tarifs des tests antigéniques annoncée le mois dernier ». Et de relever que le produit concerné est une innovation française « importante à privilégier ».
À noter que ce test a le double statut d’autotest et de test antigénique (TAG). Il peut donc être utilisé également pour pratiquer le dépistage chez les petits à l'officine puisque la technique du prélèvement nasopharyngé n'est pas obligatoire chez l'enfant. Il peut en outre être délivré aux personnes de plus de 12 ans pour la réalisation d’un autotest uniquement.

Par Alexandra Chopard

22 Avril 2022

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés