Formulaire de recherche

Vies sauvées

4 000

C'est le nombre de décès que le pass sanitaire a permis d'éviter en France selon une note publiée le 18 janvier par le Conseil d'analyse économique (CAE).

Ce tra­vail réa­lisé avec le concours de l'OCDE et de l'Ins­ti­tut Brue­gel, sous la di­rec­tion de l'épi­dé­mio­lo­giste Ar­naud Fon­ta­net ainsi que de plusieurs éco­no­mistes, conclut également que le pass sanitaire a per­mis d'aug­men­ter le PIB au se­cond se­mestre 2021 de 6 mil­liards d'eu­ros en France. Les ex­perts ont aussi éva­lué le nombre de vies sau­vées grâce à des dispositifs aux ca­rac­té­ris­tiques sem­blables mis en place en Al­le­magne et en Ita­lie, soit respectivement 1100 et 1300 décès évités. Pour par­ve­nir à ces conclu­sions, les cher­cheurs ont com­paré la si­tua­tion dans ces trois pays sous passes sa­ni­taires à celle de la Bel­gique et de la Ré­pu­blique tchèque qui n'ont pas opéré de tels mesures. Les au­teurs de l'étude af­firment par ailleurs qu’ « à peu près la moi­tié de l'aug­men­ta­tion » du nombre de vac­ci­nés en France au 2e se­mestre 2021 « est due au pass sa­ni­taire » sur le point de se muer en « pass vac­ci­nal » qui entrera en vigueur dès le lundi 24 janvier. Le Conseil constitutionnel, vient en effet de valider le 21 janvier la plupart des dispositions, y compris les possibles vérifications d'identité par les cafetiers et restaurateurs, au titre de la « protection de la santé ». Les Sages avait enregistré deux saisines dirigées contre sa mise en œuvre, l'une éma­nant d'une soixan­taine de dé­pu­tés, l'autre d'une soixan­taine de sé­na­teurs. 

Par Hélène Bry

21 Janvier 2022

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés