Formulaire de recherche

Rallumer le feu (publicitaire)

Selon la CJUE, les logiciels d’aide à la prescription n’ont pas à être certifiés. Un arrêt qui pourrait s’appliquer à l’officine.

Par Anne-Laure Mercier

© FOTOLIA/MIDONOVATAMARA

Les logiciels d’aide à la dispensation (LAD) devront-ils encore être certifiés demain par la Haute Autorité de santé, et donc libre de publicité ? [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés