Formulaire de recherche

40 euros la première année, 30 euros ensuite ?

La renégociation de la rémunération sur objectifs de santé publique (Rosp) avec l’Assurance maladie avance bon train et va modifier à la fois le périmètre et la rémunération des entretiens pharmaceutiques.

C’est le 15 décembre prochain que se tiendra la dernière réunion de négociations avec l’Assurance maladie pour la nouvelle Rosp 2016. À l’issue de la deuxième séance, les choses semblent stabilisées pour les entretiens pharmaceutiques. Concernant le recrutement, tout d’abord : les entretiens antivitamines K (AVK) seront élargis aux anticoagulants oraux directs (AOD) et les entretiens asthme aux patients sous corticoïdes inhalés, comme cela avait déjà été évoqué. L’autre nouveauté concerne cette fois-ci le paiement. Si actuellement les pharmaciens sont payés 40 euros les deux entretiens sur une année pour un patient donné, s’ajoute dorénavant la possibilité de lui proposer une prise en charge plus légère, composée d’un entretien en bonne et due forme et d’un suivi de son traitement au comptoir. Cette modalité de suivi annuel serait rémunérée 30 euros par patient et s’adresse évidemment aux patients qui ont déjà été suivis une année et qui ne requerraient pas la même prise en charge deux années de suite. Reste maintenant à recruter de nouveaux candidats ! ­

Par Laurent Simon

26 Novembre 2015

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés