Formulaire de recherche

Doses en stock

Tous les adultes de plus de 18 ans doivent désormais recevoir leur rappel vaccinal dès 5 mois après leur dernière injection.

© ferart88

À partir du 15 janvier, faute d’avoir reçu leur dose booster « dans un délai de sept mois après l’infection ou après la dernière injection », leur pass sanitaire sera désactivé. Si 6 millions de Français avaient déjà reçu cette dose de rappel au moment de l’annonce du ministre de la Santé, ils sont encore 19 millions appelés à se faire vacciner dans les prochaines semaines. Mais a-t-on suf­fi­samment de vaccins en stock ? Oui, si l’on en croit les données de la direction générale de la santé (DGS). Pour tenir le rythme, ce sont 29 481 069 doses dont disposait notre pays au 18 novembre, les flacons étant répartis entre les plateformes logistiques et les établissements de santé pivots, c’est-à-dire les centres hospitaliers (CH) et centres hospitaliers-universitaires (CHU).

Toute l’équipe sur le pont

Pour faciliter la réalisation en grand nombre des injections anti-Covid et permettre le bon déroulement de la campagne contre la grippe saisonnière en parallèle, les étudiants de deuxième et troisième cycles de pharmacie sont désormais autorisés à immuniser contre la Covid en officine, mais aussi la grippe. Ils peuvent ainsi prêter main-forte aux pharmaciens et aux préparateurs, ces derniers étant en capacité de vacciner contre la Covid depuis cet été et contre la grippe depuis début novembre. L’ensemble l’équipe officinale peut à présent participer à la campagne d’injection de la troisième dose.

Par Alexandra Chopard

3 Décembre 2021

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés