Formulaire de recherche

L’ANSM prend la main

Par Christophe Micas

L’inscription d’une spécialité sur les listes I ou II des substances vénéneuses, ainsi que sur celle des stupéfiants ou psychotropes, relèvera désormais de l’Agence nationale de sécurité du médicament [...]

La lecture de cet article est reservée

Vous êtes
abonné(e)

Identifiez-vous

Pas encore
abonné(e)?

Inscrivez-vous

© Le Pharmacien de France - 2022 - Tous droits réservés